Adolescent : « ce n’est plus le même ! »

 

Ce n’est plus mon petit garçon !

 

Et oui, il a changé, ce petit garçon et il se transforme en adolescent. Combien de parents sont déroutés par leur transformation. « Quand il était petit, il était si gentil » me dit-on.

Maintenant, il répond quand vous lui demandez quelque chose, il vous ment aussi ou vous cache certaines choses, il conteste vos décisions.

Mais ce petit garçon si gentil est toujours là ! C’est ce que certains parents oublient. Ils baissent les bras devant la crise dans laquelle leur enfant s’est invité. Au contraire, certains renforcent les règles et les adolescents ont l’impression d’une prise de pouvoir sur leur vie tout entière.

 

 

 

Comment faire la part des choses ?

 

Rappelons-nous que l’adolescence est une période de transition. Plus vraiment enfant, ni vraiment adulte, cet adolescent se cherche. Il construit sa personnalité et met en place ses valeurs. Pour se construire, il a besoin de se détacher de vous, ses parents.

 

Continuez de croire en lui.

N’oubliez pas que vous devez être son premier supporter ! Croire en lui est capital en cette période. Non, il n’est pas devenu un nouvel être que vous avez parfois l’impression de ne plus comprendre. Il est un adulte en devenir et c’est à vous de continuer de le guider. Il a besoin de cette confiance pour se construire solidement.

 

Définir les limites et les tenir

boyNe craignez pas d’imposer vos limites et vos règles. La seule condition est qu’elles doivent être adaptées à son nouvel état d’adolescent. Revoyez vos règles, il n’a plus 10 ans et pour grandir, il a aussi besoin d’espace de liberté. Un espace de liberté ne veut pas dire une liberté totale, la période adolescente demande un mélange de « douce fermeté ». On ne peut pas non plus demander à un adolescent d’aller vers l’autonomie et de grandir lorsqu’il est maintenu dans un état « de petit enfant ».

Ce sont aussi grâce à ces règles qu’il pourra se construire. Elles sont rassurantes pour lui. Dans cette période de changement, il est rassurant de savoir que certaines choses sont immuables. Maintenez-les même si elles engendrent une période de conflit.

 

Maintenir le dialogue

Votre adolescent ne vous parle plus. Vous ne lui parlez que pour lui faire des reproches. La communication est rompue.

ado smsLes discussions directes sont quelquefois difficiles mieux vaut, alors, utiliser une interface. En effet, il est plus facile pour eux d’entamer une discussion en regardant la télévision ou en jouant à leurs jeux vidéo, qu’en sentant vos deux yeux grands braqués sur chaque mot qu’il va prononcer.

Ouvrez d’autres portes et utilisez ses moyens de communication. Votre jeune utilise son portable, il envoie 300 voire 1000 sms par mois. Utilisez ce moyen pour communiquer avec lui. Il y a bien des fois où des simples « coucou de maman qui t’aime très fort » permettent de rouvrir un dialogue.

 

sms
Envoyer un simple sms en forme de chaudoudou… permet de rouvrir le dialogue.
Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :