Valérie DUBAND, Coach, formatrice et consultante, Lyon

Dossier

 

Des dossiers regroupant des outils concrets.

 

 

favoriser

 

 

 

 

 

dossier sommeil 55

 

 

 

 

 

les indyspensables

21 Commentaires

  1. mokhtari mokhtari
    14 août 2014    

    Bonjour, ma fille est dyspraxique décelée à l’âge de 3 ans et demi ancienne grand prématuré. Elle doit redoubler sa Seconde Car des difficultéSi Sur Certaines Matières. Elle aimerait avoir une filière L. Si nous avions écouter les enseignants du primaire elle ne serait pas là aujourd’hui. La presévèrence et l’amour pour notre fille la aider même si le parcours était difficile. Nous cherchons une méthode de lecture qui lui permettra de lire plus rapidement ses livres classiques.
    Merci pour vos réponses en retour.
    Cordialement Fatna

    • Dysmoi Dysmoi
      8 septembre 2014    

      Bonjour Fatna,

      Peut être que votre fille trouvera des idées ici : http://www.dysmoi.fr/dossier-lecture-livres-audio-et-dvd/
      Oui, l’accompagnement; oui, une confiance inconditionnelle; oui, l’amour et la patience rendent bien des parcours possibles !!

      Bonne et belle journée ensoleillée

  2. C. virginie C. virginie
    3 novembre 2014    

    bonjour,
    mon fils de 11 ans est dysgraphique,elle a etait diagnostiquée quand il etait en ce2.

    il a beaucoup de caractère et je pense qu’il ne se sent pas toujours compris et se rebelle,n’hesite pas a repondre aux adultes!
    sa maitresse de cm1 a refusée de l’aider en lui amménagent ses lecons et bien sur ne voulait pas faire de photocopie ou ecrire a sa place…..nous avons un protocole medical mais n’a jamais voulu en tenir compte!

    nous avons fait une demande d’avs pour son année de cm2,mais ca nous a était refusée ainsi qu’une aide financière pour ses séances d’ergothérapie.

    nous avons fait une demande pour que notre fils est un ordinateur en classe,sur conseil de sa maitresse et de l’ergo, qu’il apprenne a s’en servir cette année avant sa rentrée l’année prochaine au collège,mais la encore nous n’avons aucune aide et les portes se fermes devant nous comme a chaque demande que nous faisons….

    nous nous sentons perdu, pas compris , pas entendu.
    que pouvons nous faire pour aider notre enfant et obtenir un ordinateur pour le soulager de l’écriture?

    cordialement.
    virginie.

    • Dysmoi Dysmoi
      3 novembre 2014    

      Bonjour Virginie,

      Pour que votre enfant puisse bénéficier d’un ordinateur en classe afin de compenser sa dysgraphie, il vous faut monter un dossier MDPH.
      Votre enfant bénéficiera alors d’une reconnaissance d’enfant en situation de handicap.
      Dans ce dossier, vous devez joindre l’ensemble des bilans passés. Celui de l’ergothérapeute doit notifier clairement sa dysgraphie et préconiser le passage à l’ordinateur. Toute la procédure est expliquée ici : http://www.dysmoi.fr/dys-et-ordinateur-compenser-la-dysgraphie/

      Il serait peut être intéressant de savoir si cette dysgraphie est isolée ou si elle ne cache pas un trouble d’apprentissage plus global.

      Bonne et belle journée.

      Valérie DUBAND

  3. renard renard
    7 décembre 2014    

    Site très intéressant pour aider les parents dans l’accompagnement de l’enfant au quotidien, bel outil

    • Dysmoi Dysmoi
      10 décembre 2014    

      🙂

  4. nadege nadege
    12 décembre 2014    

    merci pour votre site qui apporte beaucoup aux parents car en effet , les portes sont souvent closes et nous sommes seuls à chercher des réponses et des solutions

  5. LAURENCE LAURENCE
    3 juillet 2015    

    bonjour,

    mon fils rentre en 6ème en septembre.

    JE SOUhaiterai le faire travailler un peu cet été avec un cahier de vacances ; mais un cahier de vacances adapté à son trouble. Mon fils est multi dys.

    Auriez vous un titre, une édition, des conseils à me donner.

    Vous remerciant infiniment.

    • Dysmoi Dysmoi
      10 juillet 2015    

      Bonjour,

      je suis partisante de laisser les enfants souffler pendant les vacances. Les vacances sont les vacances.
      Lorsque vous êtes en vacances, votre patron ne vous donne pas (enfin, je l’espère) des dossiers à faire. Il vous laisse profiter de vos vacances. Pour les enfants, c’est pareil. Il y a plein de choses à faire avec eux pendant les vacances en dehors du cadre scolaire : jeux, ballades, lecture, cinéma… qui leur permettent aussi de reprendre confiance en eux et de développer d’autres compétences.
      Bonnes vacances avec votre fils… faites lui confiance 😉

      Valérie DUBAND

  6. BURANI BURANI
    11 novembre 2015    

    Bonjour,
    J’ai un fils de 10 ans diagnostiqué dysphasique dyspraxique à 7 ans. Actuellement scolarisé en cm1 avec l’aide d’une EVS 8H30 par semaine. Séance d’orthophonie et ergothérapie 1 fois par semaine. Il s’accroche mais se n’est pas facile pour lui car il ne supporte pas la différence avec las autre enfants et n’a pas confiance en lui . Au quotidien les devoirs à la maison ,l’école ,il ne fait pas de sport pas envie….. Tout cela n’est pas facile pour lui comme pour nous .J’aimerais savoir s’il y a des stages pour lui et moi pour savoir quelle méthode ou approche serait le mieux pour lui.
    Merci par avance
    Muriel

    • Dysmoi Dysmoi
      12 novembre 2015    

      Bonjour Muriel,

      L’acceptation de sa différence prend du temps. Qu’il continue de s’accrocher : le travail finit toujours par être payant 😉
      J’organise un stage “parent&enfant” en méthodologie qui pourrait peut-être vous convenir…

      Bonne et belle journée.

      Valérie DUBAND

  7. GRASSET ISABELLE GRASSET ISABELLE
    20 février 2016    

    bonjour,
    mon fils de 8 ans et demi en CE2 a été diagnostiqué dyslexique et dysorthographique l’an dernier, depuis a été mis en place à l’ecole un plan personnalisé de reussite educative et il est suivi par un orthophoniste (une demi-heure par semaine, au dela cela l epuisait), il est vrai que depuis il a repris confiance et que certains aménagements scolaires ( photocopies, textes a trous, notation sur le fond pas sur la forme…) lui sont tres bénéfiques. Toutefois il n’y a pas grande evolution et je suis de plus en plus inquiète pour son avenir: Pensez vous que je doive désormais monter un dossier MDPH ? je ne sais pas à quel moment il faut le faire et j’avoue que malgré que je sois entourée de professionnels de l’enfance (enseignants, ortophoniste) personne ne sait trop me renseigner sur la suite.
    Je vous remercie de me fournir quelques pistes à suivre , je suis très inquiète.

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      23 mars 2016    

      Bonsoir Isabelle,

      Le PPRE n’est pas suffisant pour un élève présentant une dyslexie diagnotiquée. Le PAP convient mieux et permet de mettre en place officiellement les aménagements pédagogiques nécessaires. Lorsque les aménagements pédagogiques ne sont pas suffisants, par exemple lorsque la présence d’une AVS est souhaitable, une demande est alors faite auprès de la MDPH.

  8. VERNAY VERNAY
    1 mars 2016    

    Bonjour,
    Mon fils a 10 ans et est en classe de CM2.
    Depuis l’âge de 3 ans a des troubles du comportement (agitation, cris, troubles urinaires etc…)
    Nous avons été orientés vers un CMPP où là Joris (prénom de mon fils) a été diagnostiqué TDAH avec prise en charge orthophoniste, orthoptiste et infirmier psychologique. Très lourd apparemment pour lui…en plus des cours.
    Depuis 1 an, nous avons vu le DR ROUYER sur Aix en Provence pour évaluation (TDAH + dysgraphie, + dyslexie + dysorthographie) avec mise en place d’un traitement (RITALINE) mais effets secondaires très prononcés avec angoisse et idées noires donc arrêt pour baisse mais ensuite arrêt brusque du traitement mais depuis 5 mois c affreux à l’école, les instituteurs et les élèves n’en peuvent plus : la directrice a dû faire intervenir la médecine scolaire une psychologue d’ailleurs toujours en attente ainsi que le CMPP qui ne donne aucune nouvelle depuis 2 mois. C dur à la maison comme à l’extérieur (famille, centre aéré etc…) J’ai fait un dossier MDPH mais tout est refusé je demande un recours gracieux.
    Je ne sais plus vers qui me tourner le médecin traitant m’épaule mais tout se refermer sur nous. C fou…

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      23 mars 2016    

      Bonjour,

      Monter un dossier MDPH, c’est répondre aussi à des critères administratifs :
      – bilan complet de moins de 2 ans.
      – mise en avant des situations de handicap dans le cadre scolaire et extra scolaire (familial, activités…)
      par exemple.
      Les recours demande des pièces complémentaires qui viennent compléter le dossier. Vous pouvez aussi vous rapprocher des associations car elles peuvent vous guider dans vos démarches.
      Voici aussi peut être une page qui pourrait vous aider : http://www.dysmoi.fr/quand-et-comment-monter-un-dossier-mdph/

      Bonne et belle fin de journée.

      Valérie DUBAND

  9. alexandra alexandra
    9 mars 2016    

    Bonjour,
    j’ai un garçon de 8 ans qui a été diagnostiqué dyspraxique depuis l’âge de 5 ans, c’est un garçon à la fois anxieux et curieux,
    il fait preuve d’un courage énorme au quotidien et surtout à l’école, car l’écriture est sa bête noire. Bien qu’il est des difficultés dans le graphisme, il dessine toute la journée, il est passionné de coloriage, ses productions sont vraiment “magnifiques” d’une grande sensibilité.
    Ses gestes au quotidien sont brouillons, il mange avec ses doigts et passe deux heures à s’habiller, mais sa capacité d’analyse, sa mémoire auditive, imagination, sa culture font de lui un garçon exceptionnel à nos yeux.
    Cependant il souhaiterait écrire comme ses camarades. Au père noël il a demandé avoir un stylo qui puisse écrire à sa place, mais ça n’existe pas !! Alors doit on passer à l’ordinateur ? est ce trop tôt ? ou testé les cahiers vierge pour dyspraxiques ? car malgré toute sa détermination et son bonne volonté son écriture devient de plus en plus illisible, bien que l’orthographe ne sont pas un trop gros problème.
    Comment pouvons nous l’aider ?
    Merci votre site est vraiment super.

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      23 mars 2016    

      Bonjour Alexandra,

      Merci pour vos compliments. C’est bien pour aider les parents (et les enseignants aussi !) qui se questionnent que j’essaye de mettre le plus d’informations concrètes possibles.

      Je vais donc vous parler de ce que je vois sur le terrain o).
      Généralement,
      – en CP et en Ce1, des aménagements pédagogiques en réduisant au maximum l’écriture et en favorisant les textes à trous.
      – en Ce2 : démarrage de l’apprentissage du clavier pour une introduction en fin d’année de ce2 (apprentissage du clavier, apprentissage de l’organisation sur un ordinateur : enregistrer, imprimer, …)
      – Utilisation de l’ordinateur en Cm1 dans toutes les matières pour automatiser la frappe.

      Bonne et belle journée.

      Valérie DUBAND

  10. VERNAY VERNAY
    25 mars 2016    

    Bonjour,
    merci pour votre réponse mais j’ai fait un dossier MDPH qui a été refusé et j’ai demandé un recours pour une AVS justement demandé par l’école et la médecine scolaire. J’attends..
    bonne journée.

  11. De Martin De Martin
    16 mai 2016    

    Bonjour,
    Serait-il possible d’avoir la date de publication de l’historique de la dyslexie
    Merci Bonne journée

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      18 mai 2016    

      Bonjour,
      Il a été publié le 24 novembre 2011.
      Bonne et belle journée à vous aussi.

      Valérie DUBAND.

      • De Martin De Martin
        21 mai 2016    

        Super merci beaucoup

        Bonne journée

Laisser un commentaire

Blog de Valérie DUBAND

Coach professionnelle
Spécialisée enfants et adolescents
Formatrice
Coordinatrice "dys" dans un collège lyonnais

Atelier Mindmapping

Atelier de cartes mentales
Pour les collégiens, les lycéens et les adultes.

Cette découverte sous forme d’atelier vous permettra d’apprendre à réaliser des cartes heuristiques et aussi de travailler avec des réalisations concrètes directement issues de vos cours, leçons… afin d’être en application immédiate. Pour les adultes, le travail peut être réalisé à partir d'un projet ou d'un document professionnel.

Les cartes mentales peuvent aider à :
– Structurer la pensée, les connaissances et donc organiser
– Bénéficier d’une représentation globale d’un thème
– à faire des liens et notamment des liens entre le nouveau et le connu
– Faciliter la compréhension, le raisonnement, et la mémorisation

Cet atelier se déroule sur une journée (9h-12h/14h-16h30)

Prochain atelier : samedi 8 avril 2017

Reste 1 place sur 6 (au 10/02/2017)

Présentation du blog

Partage de recherche, de lecture, d'information, de conseils... concernant les handicaps invisibles : dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dysgraphie, dyscalculie, et Trouble Déficitaire d'Attention avec Hyperactivité (TDAH). Et les Enfants Intellectuellement Précoces (EIP, HP, APIE) qui peuvent également être touchés par un handicap invisible.

Newsletter : Abonnez-vous!

Articles à lire