Dossier sommeil : les écrans les seuls coupables ?(2)

Ecrans, tablettes, ordi… sont-ils vraiment les seuls coupables ? (2ème partie)

 

La semaine dernière, en première partie, nous avons commencé à voir que les écrans n’étaient pas les seuls coupables du déphasage du sommeil de nos enfants. Le décalage du repas du soir et l’attente du retour des parents font également partie du tableau. Mais d’autres facteurs également rentrent en ligne de compte.

 

Activité sportive du soir

Si quand ils sont encore jeunes, les activités sportives sont proposées en journée, plus les enfants grandissent, plus les horaires se décalent en début de soirée.

En effet, faire du sport quand on est ado implique souvent que cette activité commence vers les 19h00. C’est alors un décalage des horaires en cascade : repas retardé, coucher retardé.

sport
Le sport favorise le maintien de l’éveil.

Horaires en décalage mais pas que !

De plus, le sport est stimulant et il réactive le cycle d’éveil. Or quand il est pratiqué le matin ou dans la journée, il favorise le sommeil et a un impact bénéfique sur sa qualité.

L’activité physique entraine une augmentation de notre température corporelle. Or, quand notre corps se prépare au sommeil, notre température corporelle diminue.

 

Devoirs, travail personnel et révisions :

person-217173_640
Ne pas préserver son sommeil peut engendrer des problèmes de vigilance en journée. Travailler le soir n’est pas toujours la bonne solution.

Nos jeunes lycéens et étudiants surtout ont pris l’habitude de réaliser leur travail le soir. Comme vous le savez, certaines personnes sont dites « du soir » autrement dit, elles sont capables d’un travail efficace en soirée. Pour d’autres en revanche, « celles qui sont du matin », ce travail en soirée sera totalement inutile, autant vous coucher tôt et vous avancez votre horaire de réveil afin de travailler.

 

Prendre un petit café :

Combien de lycéens et d’étudiants « carburent » au café ? Prendre un café après le repas de midi ou en fin de matinée comme nous l’avons vu dans l’article peut être une bonne option pour nous aider à maintenir notre vigilance. En revanche, prendre un café en début de soirée dans l’objectif de pouvoir assurer un travail de mémorisation et de compréhension n’est pas la meilleure idée. Votre cerveau a besoin de sommeil pour mémoriser, plus vous le privez de sommeil moins vous mémoriserez.

L’alcool et le cannabis sont également à exclure.

 

Les tablettes et les écrans ne sont donc pas les seuls coupables. Le rythme de notre société actuelle a aussi un part de responsabilité dans les retards d’endormissement. Ce sont des points sur lesquels nous pouvons être vigilants.

 

 

Retour dossier sommeil

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :