Dossier sommeil : comment retrouver le sommeil ?(1)

Comment retrouver le sommeil :

les bonnes conditions      

(1ère partie)

 

   

     La semaine dernière, nous avons vu les conséquences du manque de sommeil. Voyons ensemble aujourd’hui, comment être dans de bonnes conditions pour dormir.

 

Etre attentif aux signaux annonciateurs du sommeil.

Nous avons vu dans l’article du Mai 2014 que le rythme de notre société induit des comportements qui retardent l’heure du coucher. Nous avons aussi perdu l’habitude d’écouter notre corps et donc perdu de vue que l’arrivée du sommeil s’annonçait par des signes. Il est important d’être vigilant à ces signes annonciateurs.

Si vous laissez passer les signes annonciateurs du sommeil, il vous faudra attendre votre prochain cycle.
Si vous laissez passer les signes annonciateurs du sommeil, il vous faudra attendre votre prochain cycle.

Mais quels sont-ils ?

–     Picotement dans les yeux, paupières qui s’alourdissent, clignements

–     Bâillements répétés

–     Frissons, impression de froid

–     Maladresse, diminution des réflexes

–     Troubles de la concentration, de la mémorisation, manque de motivation

–     Irritabilité (hyperémotivité), difficulté à supporter les bruits.

 

    Notre cerveau nous donne donc des signaux. Etre à l’écoute permet d’apprendre à respecter son cycle éveil/sommeil. Il faut donc la différence entre « il est tard » et « c’est l’heure de dormir ». Ces premiers signes passeront au bout d’une quinzaine de minutes si vous n’allez pas vous coucher. Ils ne reviendront pas avant votre prochain cycle, soit en moyenne 90 minutes après.

 

« Faire la différence entre : il est tard et c’est l’heure de dormir. »

 

      Il existe aussi des astuces pour favoriser le sommeil : lesquelles ? Quelles sont les bonnes conditions qui nous préparent à dormir. C’est ce que nous verrons la semaine prochaine.

Fermer le menu