L’effet boomerang du sourire.

Dans mon article d’hier, parlant des chaudoudoux, j’écrivais qu’un chaudoudoux avait cette capacité de vous rendre tout doux et tout chaux à l’intérieur. J’expliquais aussi qu’après avoir reçu un chaudoudou, il y avait un effet boomerang : une envie d’en donner à son tour !

 

Lorsque nous donnons nous avons tendance à oublier que ce don, surtout gratuit, bienveillant, nous fait du bien à nous aussi. « Donner, c’est grandir notre âme » écrivait A. Angeloglou. Effectivement, il me semble aussi que dans cette action gratuite de donner, on se fait automatiquement du bien aussi. C’est aussi un principe « gagnant-gagnant ».

 

Donc un effet boomerang… et pur hasard (le hasard existe-t-il ?), une vidéo circule sur Facebook : le boomerang de la gentillesse (Kidness boomerang). Je vous laisse la découvrir :

http://www.youtube.com/watch?v=EXrzlofmkzA

 

 

Pour continuer cet effet boomerang, je vous offre mon sourire. Je vous invite à le partager en souriant à votre tour à quelqu’un.  ;)

 

 

Sourire, un effet boomerang qui nous fait du bien

 

Sourire impacte aussi notre cerveau. Le cerveau est stimulé par l’action de sourire. Les mouvements provoqués par les muscles qui nous permettent de sourire provoquent la libération de substances dans notre cerveau : des endorphines. On les appelle souvent les hormones du bien-être ou du bonheur. Votre humeur s’améliore, la douleur est atténuée, le stress diminue, et vous avez une sensation de plaisir et de bonheur : et tout ça naturellement !!

N’oublions pas l’impact du stress dans notre vie (voir article).

Même manger du chocolat ne provoquerait pas autant de plaisir qu’un sourire.

Le sourire a un véritable effet « boomerang », un effet contagieux. Quand vous souriez, les autres vous sourient. Bien sûr, on peut expliquer ce phénomène grâce aux neurones miroirs et en même temps, ce sourire reçu et donné provoquera bien une libération d’endorphines.

 

Souriez !

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer le menu