TDAH : sois attentif et concentre-toi !

Sois attentif

 

Ecoute !

 

Concentre-toi !

 

colère 11

 

 

Des phrases que nos jeunes entendent souvent… mais que veulent-elles dire pour eux ?

 

Selon les définitions du Larousse :

Attentif, attentive :

Qui prête une attention soutenue ; qui dénote de l’attention : Prendre la parole devant un auditoire attentif. Un regard attentif.

 

Attention :

Capacité de concentrer volontairement son esprit sur un objet déterminé ; cette concentration elle-même : Il est incapable de fixer son attention.

 

Mais quand on leur dit :

 

Sois attentif !!

Il se concentre sur le fait d’être attentif, il met toute son attention sur le fait d’être attentif… et bien sûr, il parait attentif mais où est son attention ?

 

Ecoute !

Il se concentre sur le fait d’écouter, il met toute son énergie à se dire qu’il faut qu’il écoute. Il se concentre sur le fait d’écouter, il se force en se disant : écoute ! …  et il a mis tellement d’énergie à faire attention à bien écouter qu’il n’a pas écouté ce que disait la personne qui parlait mais, il a rudement fait attention à se concentrer à écouter.

Sans parler du fait qu’en réalité, les TDAH entendent plus qu’ils n’écoutent. Ils sont d’ailleurs obligés d’entendre car il perçoit bien les sons, tous les sons. Mais écouter leur demande de fixer leur attention sur une seule partie de ce qu’ils entendent. Ils fixer leur attention sur une seule chose et doivent inhiber les autres. Cela leur demande de l’attention et de la concentration, et c’est bien là leur difficulté.

 

Concentre-toi !

Qu’est-ce que ça veut dire ? Il se concentre sur quoi, sur qui ? Il est attentif mais à quoi ? Il se concentre sur le copain qui fouille dans sa trousse pour sortir le stylo rouge demandé pour souligner le titre de la leçon, il se concentre sur la copine qui bavarde avec sa voisine : « que se disent-elles, ça à l’air vraiment intéressant »… Bref, il est bien concentré, sur plein et plein de choses.

Il vous semble qu’il vous écoute, qu’il vous regarde, parce que son attitude est celle que vous attendez : il ne bouge pas, il ne parle pas, il vous regarde même fixement… mais dans sa tête,il est ailleurs. Il repense à ce super jeu qu’il a fait hier avec ses copains, à l’anniversaire d’Hugo qui arrive bientôt (qu’est-ce qu’il va lui acheter comme cadeau ?), à sa dernière compétition de tennis (vraiment ce service, il n’aurait pas dû le louper)…

 

attentif

 

 

Alors, soyez attentif à leur attention… et ce n’est pas si facile.

 

Quelques pistes pour les aider différemment : 

♦ Réduire les distracteurs : le bruit, les sollicitations, les élèves qui bavardent à coté, les « outils » fantaisie (stylo, gomme…)…

♦ Pour rappeler l’attention : poser des questions, impliquer, faire participer…

♦ Faire des temps de pause : respecter les temps de récréation et ne pas les utiliser pour faire finir un devoir ou terminer de copier une leçon…

♦ Couper le travail demandé surtout s’il parait long et répétitif

♦ Les aider précocement à trouver des méthodes personnelles afin de leur permettre de devenir autonome et de moins fatiguer.

 

 

 

 

 

Fermer le menu