Dyslexie : Detection avant l’apparition des troubles

 

INNOVATION

 

Le laboratoire de Psychologie et NeuroCognition de Grenoble facilite le diagnostic de la dyslexie bien avant les premiers troubles de lecture.

 

Jusqu’à aujourd’hui, le diagnostic de dyslexie était posé sur la base des performances de lecture de l’enfant à partir de 8 ans. L’examen comprenait une évaluation des compétences phonologiques car un déficit phonologique peut conduire au trouble dyslexique. Cependant, tous les enfants dyslexiques ne présentent pas de troubles phonologiques.

Evadys

Sylviane Valdois, Directrice de recherche CNRS, a mis au point un nouveau concept qui identifie une cause de la dyslexie encore largement ignorée et fondamentale : le trouble de l’empan visuo-attentionnel. Ce symptôme se traduit par des difficultés du cerveau à traiter simultanément plusieurs lettres dans une séquence.

Il peut être détecté dès la petite enfance avant même l’apparition des troubles de lecture.

 

Avec l’aide d’un logiciel

Sur la base de ces résultats de recherche et grâce au programme de maturation technico-économique proposé à Sylviane Valdois par GRAVIT*, celle-ci a pu mettre au point un logiciel doté d’exercices informatisés et d’un traitement de données immédiat. Il apporte aux cliniciens en ½ heure un complément diagnostique indispensable pour orienter leurs patients vers le bon traitement. Cet outil est utilisé à titre routinier au Centre Référent des Troubles des Apprentissages du CHU de Grenoble.

 

Une licence exclusive accordée à OrthoEdition

Pour en assurer sa diffusion auprès des professionnels de santé, une licence exclusive de ce logiciel a été accordée par le CNRS et l’Université Pierre Mendès France via FIST, la filiale de valorisation de la recherche du CNRS, à OrthoEdition, la maison d’édition de la Fédération Nationale des Orthophonistes. Ce logiciel, unique au monde, sera également distribué à l’étranger.

 

* GRAVIT accompagne les laboratoires dans une phase de maturation de leurs résultats innovants en vue de préparer leur mise sur le marché. Certifié iso9001, GRAVIT propose un service complet qui inclut études de marché, stratégie de propriété intellectuelle, spécification et financement d’un démonstrateur, promotion-marketing des offres technologiques. Les membres de GRAVIT rassemblent 10 établissements de recherche et d’enseignement supérieur de Grenoble et de Savoie : CEA, CHU, CNRS, ESRF, Grenoble INP, ILL, INRIA, UJF, UDS, UPMF.

 

Source : espacedatapresse.com

 

—————

Pour en savoir plus

Sylviane Valdois est la directrice de l’UPMF (Laboratoire de Psychologie et de Neurocognition). Ce laboratoire est associé au CNRS et est relié à trois universités (Grenoble I, Grenoble II (Cognisciences mené par Michel Zorman, médecin au centre référent de Grenoble), Chambéry).

Pour en savoir un peu plus sur les travaux de Syviane Valdois : ici

 

 

Fermer le menu