Valérie DUBAND, Coach, formatrice et consultante, Lyon

Dossier Dysgraphie

Livret dysgraphie

 

 

DYSGRAPHIE garde

 

 

DYSGRAPHIE ET COMPENSATION

Aider les élèves dysgraphiques

 

L’apprentissage de l’écriture prend du temps. La plupart des enfants parviendront à répondre aux exigences scolaires tant en termes qualitatif que quantitatif. Néanmoins pour certains, il restera une difficulté importante. Il conviendra alors de différencier difficulté d’écrire et dysgraphie.

La dysgraphie constitue alors un véritable handicap.  Elle est rarement isolée. Elle n’est souvent qu’un trouble associé à un trouble tel que la dyspraxie, la dyslexie, la dysphasie et le TDA/H (Trouble Déficitaire Attention avec ou sans Hyperactivité). Elle compromet la scolarité. En effet, durant leur scolarité les enfants écrivent beaucoup. Plus le niveau scolaire augmente et plus la quantité d’écrit augmente. Or, l’enfant dysgraphique n’arrive pas à se relire, les enseignants non plus. Ses cours sont incomplets, ses cahiers sont sales et mal tenus. Il ne dispose pas d’un véritable support pour pouvoir travailler, réviser, apprendre ses leçons. La priorité est alors de lui permettre de compenser sa dysgraphie.

 

Voici un livret sur la dysgraphie et sa compensation.

 

Télécharger (PDF, 4.44MB)

 

Dernière mise à jour : 11 déc 2015 – Merci à Valérie A. pour la correction des fautes de frappe et d’orthographe.

 

 

 

 

21 Commentaires

  1. 17 mars 2015    

    Bonjour,

    Votre dossier sur “Dysgraphie et comprensation” est trés bien fait.
    Je suis graphothérapeute rééducatrice de l’écriture et je travaille principalement avec des enfants et des adolescents dysgraphiques.
    Je vais mettre votre dossier a disposition des familles qui viennent me consulter et qui sont souvent a la recherche de conseils.

    Bien cordialement,
    Sylvie Degiovanni – Pelloux
    Aix en Provence (13) et St Maximin (83)

    • Dysmoi Dysmoi
      19 mars 2015    

      Bonjour Sylvie,

      Pour information, ce livret sera mis à jour régulièrement.
      Bonne utilisation.
      Douce journée.

      Valérie DUBAND

  2. Une Maman Une Maman
    30 mars 2015    

    Bonjour,

    Je suis une maman avec 2 enfants dys (dys lexique, dys orthographique et un dys graphique). J’étais en pleine rechercher de compléments pour Word pour mon fils actuellement au collègue. Et quel fut ma joie de trouver votre manuel “Dysgraphie et compensation” .
    Merci beaucoup, Merci beaucoup.

    J’ai du coup m’y de suite votre blogs dans mes favoris et valider mon abonnement à votre page Facebook.
    Vous me redonnez une bouffer d’air fraiche, car pour tout vous dire j’ai réalisé un dossier à la MDPH qui a fini par un résultat négatif (à l’étonnement de son orthophoniste, du corps enseignent, de nous même ainsi que sa futur ergothérapeute )

    Donc merci encore pour votre blogs et tous ses astuces.

  3. COPPE COPPE
    8 avril 2015    

    merci,
    votre livret m’a vraiment éclairée et je prends conscience des soucis de mon petit garçon
    maintenant je comprends que “ce n’est pas de sa faute” et que ressasser ne sert à rien.
    il faut déjà faire un bilan pour confirmer ses difficultés et essayer d’apporter l’aide appropriée
    si cela est possible bien entendu,
    ou tout au moins en tenir compte afin que l’enfant ne se dévalorise pas .
    encore merci

  4. Val78 Val78
    5 mai 2015    

    Ce livret est vraiment très bien fait. Maman d’un dysgraphique, j’y retrouve tout son parcours. J’aurais aimé trouver ce fascicule quand l’hypothèse de la dysgraphie a été émise, cela m’aurait bien aidé à l’époque.

  5. SG SG
    25 juin 2015    

    Bonjour,
    Je suis orthophoniste auprès d’élèves dyspraxiques dysgraphiques. Merci de mettre à disposition ce livret clair, précis et riche d’informations. Il me sera utile auprès des parents que je rencontre et dans les écoles car ici, en Belgique, on est encore loin de mettre en place l’ordi chez les élèves dysgraphiques, très loin ! Et il n’y a pas d’ergo pour faire le travail d’apprentissage du clavier caché. Encore merci !

    • Dysmoi Dysmoi
      26 juin 2015    

      Bonjour,

      L’apprentissage du clavier est la toute première étape. Lorsque la prise en charge en ergothérapie n’est vraiment pas possible, il existe des logiciels qui permettent d’apprendre le clavier. Ils sont indiqués dans le livret 😉

      Merci de toute l’attention que vous portez aux “dys” et de votre bienveillance.

      Bonne et belle journée.

      Valérie DUBAND

  6. simond Dartois simond Dartois
    4 août 2015    

    Bonjour
    Merci , je commence à voir plus clair dans toute les difficultés de mon fils , que ce soit à l’école ou dans la vie quotidienne ( habillage lavage des dents, rangements ect …) je me doutais que tout était lié mais je ne pensais pas à ce point là ! Que sa vie doit être difficile entouré d’adultes qui ne “comprennent rien ” . Nous cherchons pourtant , et depuis longtemps mais m^me les spécialistes ne nous aident pas en plein ne trouvent pas tout de suite quels sont vraiment les Dys … pour le moment on ne nous a pas confirmé la dyspraxie (plutôt infirmé même! ) et pourtant c que j’ai lu sur votre bloc à propos de la dyspraxie visuo-spatiale me parle énormément . Ne parlons pas des enseignants qui alors même que l’orthophonistes demande certains aménagements ne les mettent pas en place . Alors merci encore et encore .

  7. Perrine Perrine
    11 août 2015    

    Je vous remercie pour ce livret, très clair et accessible.
    Maman d’une jeune dyspraxique (et donc dysgraphique) de 7 ans, ce livret me permet d’y voir plus clair dans la prise en charge la plus adaptée.
    Je compte le communiquer à son enseignante à la rentrée, il constitue une très bonne base pour expliquer les troubles de ma fille et la façon de la prendre en charge.

    • Dysmoi Dysmoi
      22 août 2015    

      Merci pour ces encouragements Perrine.

  8. Isabelle Isabelle
    27 septembre 2015    

    Bonjour,
    Je vous remercie pour tous ces détails. Étant AESH cela m’as beaucoup aider.
    Encore merci

  9. Erika Erika
    2 novembre 2015    

    Je vous remercie pour ce livret, très clair et accessible.
    Cela m’aide beaucoup.

  10. manuela manuela
    27 décembre 2015    

    merci pour ce livret très utile pour nous parents d’enfants dyspraxiques, j’ai téléchargé la plupart des logiciels du livret afin de pouvoir aider au mieux mon fils

  11. 10 février 2016    

    Merci ! Votre livret est une merveille de précisions et d’informations !

    • 18 mai 2016    

      Je l’ai transmis à l’enseignante de mon fils qui est TDAH, dysgraphique et dyslexique/dysorthographique… depuis, elle accepte enfin que son avs écrive pour lui.

  12. Cindy Pipon Cindy Pipon
    9 mars 2016    

    Super article!

  13. C Canet C Canet
    23 mars 2016    

    Bonjour,

    Le dossier est vraiment très compréhensif.

    Mon fils âgé de 12 ans est dyspraxique et très dysgraphique. Il a été diagnostiqué à l’âge de 9 ans. A cela s’ajoute qu’il est anglophone à l’origine et qu’il n’a jamais lu et “écrit” en lettres cursives car cela n’est pas enseignee dans notre pays d’origine.

    Depuis deux ans, il utilise son propre ordinateur. Un Macbook air sur le quel j’ai installé la suite microsoft 2007 pour Mac et géogébra ainsi qu’un petit scan portable avec un logiciel OCR (Read Iris).

    Auriez vous des références de logiciels tels que ceux mentionnés dans le livret pour Mac OS?

    Même si les Mac sont parfaits pour créer un environement très ergonomique pour les dyspraxiques, il reste que beaucoup de petits logiciels doivent être installés en plus pour faciliter l’apprentissage ( conjugaisons par exemple et correcteurs orthographique plus puissant que celui de Word).

    Merci bien

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      25 mai 2016    

      Bonjour,

      Certains logiciels comme Géogébra sont disponibles dans l’apple store.
      Un bon nombre de logiciels (et surtout de logiciels gratuits) sont développés sous Windows.

      Je conseille souvent jusqu’au bac de rester sous une interface windows (sans avoir d’actions dans cette entreprise, je vous rassure lol).
      Si vous trouvez des logiciels utiles fonctionnant sous Mac vous pouvez me les communiquer, je me permettrai ainsi d’en informer ceux qui pourraient être dans la même recherche que vous.

      Bonne et belle journée.

      Valérie

  14. 10 avril 2016    

    Merci pour ce document synthétique, pratique et clair. Psychologue (spécialisée en neuropsychologie) et ergothérapeute, je vais le conseiller.

    • Valérie DUBAND Valérie DUBAND
      18 mai 2016    

      Bonjour Michèle Cerisier,

      Merci de ce “chaudoudou”.
      Bonne et belle journée.

      Valérie DUBAND.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog de Valérie DUBAND

Coach professionnelle
Spécialisée enfants et adolescents
Formatrice
Coordinatrice "dys" dans un collège lyonnais

Présentation du blog

Partage de recherche, de lecture, d'information, de conseils... concernant les handicaps invisibles : dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dysgraphie, dyscalculie, et Trouble Déficitaire d'Attention avec Hyperactivité (TDAH). Et les Enfants Intellectuellement Précoces (EIP, HP, APIE) qui peuvent également être touchés par un handicap invisible.

Newsletter : Abonnez-vous!

Articles à lire

FERMER
CLOSE