Dossier sommeil : impossible d’arrêter de penser(3)

Sommeil : impossible d’arrêter de penser.

   

(3ème partie)

    

       Nous avons vu les recommandations classiques pour arriver à vous endormir, mais le soir, vous faites partie des « cogiteurs » : impossible d’arrêter de penser !

 

Vous avez tenté de respecter vos signes annonciateurs, vous êtes partie vous coucher dans le quart d’heure qui les ont suivis mais impossible de trouver le sommeil. Vous commencez à tourner dans votre lit et à vous agacer. Votre corps voudrait bien dormir mais apparemment votre esprit lui en a décidé autrement ! 

 

Stop !

 

Vous avez besoin d’un vrai sas de décompression pour apprendre à mettre votre cerveau en « off ». Vos pensées se bousculent, les tracas de la journée, vous continuez à ressasser un moment de votre journée, vous réfléchissiez à ce que vous pourriez faire, dire, ou ne pas faire dans telle situation ou  dans telle autre… Bref, impossible de débrancher l’arrivée des pensées et elles vous envahissent complètement.

 

Et pourtant… il va bien falloir dormir et laisser toutes ses pensées de côté ! Mais comment ?

 

listeApprendre à laisser ses pensées.

Si vous pensez à ce que vous devez demain ou plus tard, prenez un papier et faites une liste. L’objectif est de laisser ces idées sur le papier afin qu’elles puissent s’évacuer de votre tête. Vous n’allez pas les traiter maintenant, ce n’est plus le moment et d’un point de vue cognitif vous n’êtes plus en état de les traiter correctement.

L’urgent est déjà fait,

l’impossible est en train de se faire pour les miracles

veuillez attendre 24 heures.

 

Apprendre à voir les moments de bonheur :

Votre journée a été spécialement mauvaise, beaucoup de tensions, des conflits, des situations qui vous semblent sans issue… Bref, une journée pourrie. Pour vous mettre dans un état positif, apprenez-vous à voir les moments de bonheur. Même dans une très mauvaise journée, même dans une journée de galère, vous avez eu des moments de « petits bonheurs » : votre enfant qui vous a dit « je t’aime », cette personne qui vous a tenu la porte, ce jeune homme qui vous a souri, … des moments simples qu’il faudra apprendre à voir, apprendre à reconnaître. Prenez l’habitude avant d’aller vous coucher, de trouver au moins trois moments de petits bonheurs qui se sont passés dans votre journée. Si, si cherchez bien, il y a au moins trois.

 

A attendre les grands moments de bonheur dans sa vie, on passe à côté des petits moments de bonheurs quotidiens.

 

Décompresser

stress

 

 

Ces angoisses vous envahissent, des pensées négatives  remplissent, vous ressentez un mal être : utilisez la respiration abdominale. Apprenez aussi les bases de la méditation : vous saurez alors accueillir ces émotions (même les négatives) pour pouvoir les chasser.

 

La respiration, la relaxation ou la méditation sont les clés du succès de votre bon endormissement !

 

 

 

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :